Jaune au bleu dégradé
  • Appel à manifestation

Le collectif repasse à l'action

Le collectif Réquisitions repasse à l'action à Paris dimanche 30 mai.

Manifestation à 15h à Père Lachaise, puis installation place de la République pour une 8ème action du collectif.


Les annonces de la Ministre déléguée au Logement E. Wargon, relatives à la fin de la trêve hivernale ne permettent pas de sortir de la rue toutes les personnes qui y vivent encore et trouvent porte close au 115, en violation de la loi.

En effet, il s'agit de stabiliser les 200 000 places d'hébergement actuelles jusqu'aux présidentielles. Quid des nombreuses personnes encore à la rue que nous rencontrons chaque jour ?


L'insuffisance dramatique de logements sociaux, ne permet pas de désengorger massivement les places d'hébergement couteuses, mieux que la rue certes, mais très difficiles à vivre dans la durée.

Qu'attend le gouvernement pour ordonner l'application de la loi de réquisition, alors que 3,1 millions de logements son vacants, selon l'INSEE soit 1 million de plus qu'il y a 10 ans?


Les expulsions locatives vont reprendre de plus belle car la baisse des APL conjuguée à la hausse des loyers et à la baisse des revenus induits par la crise sanitaire et sociale alimentent le "sans abrisme", tout comme les guerres militaires, économiques et le dérèglement climatique poussent à l'exil ...


C'est pourquoi le collectif Réquisitions qui s'étend à d'autres villes, manifestera le WE prochain aux cotés des locataires, des mal logé·e·s, des salarié·e·s ou non, des exilé·e·s, des organisations qui les défendent, pour demander notamment :

  • l'arrêt des expulsions, des remises à la rue, des coupures d'énergie;

  • le respect du droit à un logement stable, décents, abordable et écologique pour touTEs;

  • l'application des lois qui protègent contre les conséquences de la spéculation, notamment la loi de réquisition, le droit à l'hébergement jusqu'au relogement, la loi DALO ... ;

  • le respect des droits fondamentaux.

A Paris, la manifestation se déroulera dimanche 30 mai, à partir de 15h à Père Lachaise. Elle se rendra à République.

Plusieurs centaines de sans abri participant au cortège, réclameront à l'arrivée de la marche le respect de leur droit à un hébergement, et attendront le temps qu'il faudra à République, avec l'appui du collectif Réquisitions, d'être pris en charge.

 

Depuis sa création et après 7 actions collectives qui ont permis à environ 1750 personnes d'être hébergées, le collectif Réquisitions appelle à participer aux manifestations, pour exiger :


  • L'accueil de toute personne sans abri quelque soit sa situation administrative, l'arrêt de toute remise à la rue de personne hébergée et le respect de l'obligation d'une orientation vers un relogement, ou une structure de stabilisation ou de soins, c'est à dire l'application stricte de la loi : art. L345-2-2 et 2-3 du code de l'action sociale, le respect de leurs droits fondamentaux ;

  • L'application de la loi de réquisitions car jamais il n'y a eu autant de logement vacants – 3,1 millions – et le nombre de personnes sans abri ne cesse d'augmenter ;

  • Mais aussi, l'arrêt des expulsions, la mise en œuvre du droit à un logement décent, stable, abordable et écologique pour tou·te·s, la baisse des loyers, la réalisation massive de logements sociaux... et toutes les autres revendications portées lors de ce week-end de mobilisations dans toute la France.