Jaune au bleu dégradé
  • Action

RÉQUISITION D'UNE ÉCOLE DÉSAFFECTÉE

LE COLLECTIF RÉQUISITION PASSE À L'ACTION ET RÉQUISITIONNE LE 58, RUE ERLANGER, PARIS 16ÈME





Plusieurs centaines de personnes inaugurent l’occupation d’un ensemble immobilier qui ne sera pas démoli avant plusieurs mois, afin de mettre à l’abri 300 personnes privées de tout hébergement. Elles sont encore des milliers sans- abri, soumises à la violence de la rue, au harcèlement, voire à la répression étatique, comme on l’a vu place de république le 23/11 dernier.




Cette ancienne école, appartenant à Paris habitat, doit laisser place à environs 50 logements sociaux, mais les travaux sont bloqués judiciairement.




Nous demandons à Paris habitat et à la ville de Paris de laisser dans les lieux les sans-abri que nous aidons à s’organiser, à vivre dans des conditions décentes et paisibles dans l’attente d’un relogement abordable, stable et décent.




Le "Collectif réquisition" a déposé 420 demandes de réquisition sur 7 immeubles vacants parisiens, le 11 décembre dernier, et a manifesté le 2 janvier pour demander l’application de la loi de réquisition. Aucune réponse n’a été apportée par la Préfecture de Paris Ile-de-France ni par le Ministère du logement qui ont été sollicités.




C’est dans ce contexte que le Gouvernement a diffusé aux Préfets le 22 janvier une circulaire d’instruction particulièrement répressive et arbitraire à l’égard des occupants sans titre de logements vacants et le 23 janvier une circulaire accélérant l’expulsion des déboutés du droit d’asile.




Le "Collectif réquisition" rassemble des associations de terrain, des collectifs de sans-logis, avec ou sans papier, de réfugiés, des associations et collectifs de solidarité, des syndicats…