Jaune au bleu dégradé
  • Communiqué

Évacuation du parc André-Citroën : déplacements forcés et répression

Le collectif Réquisitions organise un point presse à propos de l'évacuation du parc André-Citroën, le mardi 7 septembre 10h : Parc André-Citroën, Paris 15e (à côté de la montgolfière)

Point général et témoignages des personnes concernées


> Suite à l’évacuation du campement parc André-Citroën, environs 670 ont été l’objet d’un « déplacement forcé », la préfecture ayant refusé de les informer sur leur destination, en dehors de l’Île-de-France, notamment à Dijon, Rennes, Strasbourg, Rouen, Lille, Metz… sans prise en compte de leur situation sociale (travail, famille, scolarisation des enfants).


> Parmi les personnes déplacées, certaines d’entre elles ont été placées en centre de rétention administratif, d’autres se sont vues notifier une obligation de quitter le territoire.


> Sans information sur les suites de leur prise en charge par la préfecture, de nombreuses personnes ont déjà quitté leur hébergement en région pour revenir à Paris, perdant ainsi une part de leurs droits.